Comment fabriquer un Makiwara

Qu’est-ce qu’un makiwara ?

Le Makiwara est un poteau de frappe utilisé dans les arts martiaux traditionnels japonais. La tête est généralement recouverte de couches de paille rembourrée, liée par une corde et recouverte d’une toile, tandis que l’autre extrémité est enfouie et maintenue en place par la terre.

Habituellement, il mesure de 2 mètres à 2 mètres 50 et se dresse verticalement dans le sol. En général, la planche est plus épaisse et plus large à la base. Environ 1 mètre 20 du makiwara se tient au-dessus du sol, de sorte que le dessus est au niveau de la poitrine lorsque vous êtes en position de frappe. La longueur restante est ancrée sous le sol. La tête du makiwara est matelassée et forme le point d’impact pour les techniques de mains et parfois de pieds.

Makiwara est composé de deux mots, maki signifiant littéralement “envelopper” ou “rouler” et wara signifiant “paille”.  Ce qui donne :  “paille emballée”. – Historiquement, la paille enveloppée était utilisée sur la tête du makiwara comme coussin au point d’impact.

D’où vient le makiwara ?

L’origine du makiwara vient du même endroit où le karaté est né : Okinawa. Habituellement, vous pouvez trouver un makiwara (ou plus d’un) dans les dojos traditionnels d’Okinawa.

A quoi sert-il ?

Le makiwara est utilisé pour développer le kime (focus), le timing, une bonne technique et l’impact. Il durcit les articulations et la peau, et donne de l’importance au fait d’avoir une “connexion” avec le sol. Il aide à développer la concentration et la technique à un niveau où il est dit que les parties physiques, mentales, émotionnelles et spirituelles de votre esprit et de votre corps se rencontrent au point exact de l’impact, fournissant une puissance et une pénétration incroyables dans la cible.

Pourquoi certaines personnes considèrent-elles cela comme dangereux ?

Il y a eu de nombreux rapports de personnes qui ont subi des dommages aux mains et aux pieds du fait de l’utilisation du makiwara. Il est à noter que l’utilisation à long terme du makiwara peut entraîner des callosités aux articulations et parfois des blessures plus graves. Cependant, comme tout, si vous prenez le temps d’apprendre à frapper correctement avec un instructeur qualifié et expérimenté, le risque de vous blesser devrait être minimal.

Pourquoi d’autres affirment que le makiwara est essentiel à l’apprentissage d’une technique de poing efficace ?

Si vous ne frappez continuellement que dans l’air, vous devenez très bon pour ne frapper que de l’air… En soi, cela n’est pas particulièrement utile lorsqu’on est confronté à une situation où il faut avoir un bon impact. Cependant, l’utilisation d’un makiwara est l’une des meilleures façons de développer une technique efficace. Des études montrent que l’utilisation d’un makiwara peut vous aider à développer un impact jusqu’à des centaines de kilos au centimètre carré.

Ce dont vous avez besoin pour construire un makiwara !

Un poteau de bois de 10×10 cm d’épaisseur, 2m40 de longueur. Vous pouvez vous procurer l’un de ces produits auprès de votre fournisseur local de bois ou de votre quincaillerie.

Éléments importants à prendre en considération lors du choix de votre bois !

La pièce que vous avez choisie doit.. :

  • mesurer 2m40
  • avoir une épaisseur de 4x10cm
  • avoir le moins de noeud possible

Le makiwara doit avoir environ 2 ou 3 cm d’épaisseur au sommet, tandis que l’autre extrémité (base) doit avoir 10×4, soit la taille du poteau.

Remplissez le trou pour le makiwara avec des pierres (ou remplissez avec du béton si vous préférez). Assurez-vous de compacter la terre autour de la base après avoir fixé le makiwara.

La tête du makiwara peut être fabriquée à partir de n’importe quoi qui offre une résistance, mais en même temps, elle doit fournir un coussin pour vous permettre de frapper sans vous faire mal.

Vous pouvez envelopper la tête d’une serviette et l’attacher solidement ou vous pouvez en faire une de paille, de corde et de toile de façon traditionnelle mais aussi en mousse.

Du ruban adhésif de haute qualité est extrêmement recommandé pour fixer le rembourrage à la tête du makiwara.

Comptez une centaine d’euros d’investissement.